stage

Relation d'aide par le toucher

Le toucher tridimensionnel de l’AnMuSoShiatsu

Descriptif

Le toucher est un des cinq sens ; il est même le premier à se développer en terme de développement sensori-moteur du nourrisson. En touchant le corps, le praticien entre en contact avec des zones archaïques et réveille des mémoires cellulaires qui regorgent d’énergie. À partir de ce réservoir énergétique, le corps du client va être plus ou moins réceptif aux mouvements spontanés qui peuvent naître de ce toucher.

Paolo Malvarosa vous amène à entrer en contact avec ce qu’il a développé en créant l’AnMuSoshiatsu : un toucher tridimensionnel. Physique, énergétique et relationnel. Pour donner à votre pratique du shiatsu une envergure insoupçonnée et une ouverture sur ce qui est à l’origine du mouvement de vie.

L’AnMuSoShiatsu est issu de sa double expérience d’énergéticien, de praticien de shiatsu, et de psychothérapeute. Il vous donnera quelques clés pour commencer à pratiquer avec des mains qui suivent le souffle du client.  Et commencer à pratiquer non plus sur le corps du client mais avec son corps. Pratiquer à l’écoute de vos sensations.

En développant vos sensations, votre qualité de toucher va se développer de manière inattendue, votre présence à l’autre va s’accroître et votre capacité d’accueil va s’ouvrir.

OUTILS
Pour présenter succinctement l’AnMuSoShiatsu et la tridimensionnalité du toucher, laissons « raisonner » le mot :

  • An pour ancrage : le premier but du shiatsu c’est de permettre à la personne de réintégrer son corps physique. Comment développer une pression et des mobilisations articulaires vraiment effectives pour que le client retrouve la confiance dans la vie qui circule dans son corps physique ? Nous expérimenterons les capacités de chacun à trouver son ancrage et sa réalité corporelle d’être au monde.
  • Mu pour mouvement : le shiatsu est mouvement et rencontre. Le praticien rencontre le mouvement du corps du client et va lui donner de l’amplitude. Nous développerons le shiatsu comme une danse à deux, danse que le receveur guide. Mu est aussi l’idéogramme qui signifie vide : la base sur laquelle repose l’approche de l’AnMuSoshiatsu est celle du non agir : apprendre à laisser le mouvement naître de la rencontre.
  • So pour souffle : le souffle est ce qui permet la relation. C’est l’espace intermédiaire en l’autre et moi. Dans les techniques corporelles de toucher, on oublie trop souvent cette part essentielle du bienfait : ce qu’induit la relation vivante et un contact relationnel.

Contenu actualisé le : 01/08/2020

Relation d'aide

Programme

  • Intégration progressive des outils de relation d’aide par le toucher proposés.
  • Développement de la qualité du toucher de chaque praticien : un toucher qui puisse être une main qui écoute plutôt qu’une main qui fait. Un toucher qui suit ce que la main ressent plutôt que ce qu’elle fait à partir de telles ou telles techniques.
  • Revenir à la matière première, au principe fondamental du toucher : un contact de peau qui permet une confirmation de la présence au monde du sujet.
  • Donner aux mains de praticien la confiance dans leur toucher.

Objectifs

Réaliser une séance de Relation d’aide par le toucher en décubitus ventral, dorsal et latéral d’1 heure.

Calendrier

Choisissez un stage sur le calendrier :

Formateur

Paolo Malvarosa

Infos pratiques

  • Public visé
  • Pré-requis
  • Objectifs
  • Evaluation
  • Certification
  • Durée / Lieu
  • Pédagogie
  • Tarifs
  • Informations

Public visé
La formation s'adresse aux praticiens avertis de tout horizon qui ont besoin d’innover, de se renouveler, de convaincre leur clientèle par l’originalité et la créativité de leur savoir-faire.

Module au choix dans le cursus certifiant Shiatsu.


Accessibilité handicap
Les personnes en situation de handicap peuvent nous contacter afin d’étudier les différentes compensations possibles.

Pré-requis
1ère année de formation Shiatsu ou équivalent.

Objectifs
Réaliser une séance de Relation d’aide par le toucher en décubitus ventral, dorsal et latéral d’1 heure.

Évaluation
Le stagiaire est évalué tout le long du stage (qualité de présence, capacité d’intégration du contenu pédagogique) et l’échange final supervisé des techniques abordées lors de la formation (validation des acquis).

Certification
Pour obtenir le certificat de praticien agréé FFMBE/FFST : consultez les cursus complets (page « contenu du cursus »).

Durée
14 heures (2 jours)

Lieu 
Dojo Les Sens du Monde
17 rue Lisfranc, 75020 Paris

Méthodes pédagogiques
En présentiel, inter-entreprises (pour tous)

Rythme
En continu

Support pédagogique
Un support pédagogique écrit est remis à chaque stagiaire.

Taille du groupe
14 stagiaires

Langue parlée
Français

Tarif
330 € HT (Net)

Référente pédagogique
Contact : Barbara Aubry
Téléphone : 06 13 52 31 88
Email : artdutoucher@gmail.com


Modalités d’inscription
L’inscription est réputée acquise après réception du dossier d’inscription (réservation en ligne, contrat/convention signé(e), règlement ou versement d'acompte de 30% effectué, éventuels justificatifs reçus).

Une inscription doit être envoyée au plus tard 14 jours avant un début de formation.

Conditions générales de vente :
cliquez ici

Cette formation a déjà été suivie par de stagiaires.
L'évaluation de leur satisfaction se monte à %
Le taux de réussite (objectifs atteints) est de %
Le taux de participation est de %

Avis des stagiaires

Bravo pour l’organisation, la disponibilité et le professionnalisme du binôme de l’Art du Toucher !
Patrick

Beau module très intéressant qui convient à tout le monde. Le formateur est très humain et a une approche surprenante au départ. Une très belle découverte centrée sur soi sa personne et l”intuition de chacun afin de découvrir son propre toucher.
Florence

Désapprentissage du tissage. Où comment apprendre à se faire confiance ! Très étonnant et rassurant !
Cathy

Très intéressant de dissocier la technique du ressenti. Je n’avais pas jusqu’alors ressenti dans ma pratique la force et l’importance de l’aspect présence à l’autre et du faire sans faire. Ça arrive au bon moment dans ma pratique.
Célia

Il me faudrait un peu plus de recul pour exprimer au mieux mon ressenti, mais au lendemain du stage, je me sens apaisée, grâce à la bienveillance et l’honnêteté qui régnait ce week-end.
Marie

La formation répond totalement à mes attentes de compréhension du pourquoi “être” doit passer avant “savoir faire”.
Silvia