L’HERITAGE OHASHI-MASUNAGA

Qu’est-ce que L’HERITAGE OHASHI-MASUNAGA ?

Le shiatsu est une discipline très riche et il existe de nombreux styles de shiatsu, inspirés par les arts martiaux, la Médecine Traditionnelle Chinoise et de différents maîtres shiatsu.

L’approche Sensitive Shiatsu développée par Barbara Aubry est construite sur la base des enseignements des maîtres Ohashi et Masunaga.

Qui est Ohashi ?

Wataru Ohashi a pu expérimenter depuis son plus jeune âge les soins
traditionnels de l’Orient.
Né en 1944 près d’Hiroshima au Japon, il était de faible constitution et tombait facilement malade. Il a pu se rétablir puis conserver une bonne santé grâce à des techniques de soins qui constituent désormais la base de son enseignement. Il a immigré aux Etats-Unis en 1970 et fondé son école Ohashiatsu en 1974 (qui est maintenant pratiqué dans une dizaine de pays dans le monde). Il a été l’un des premiers japonais à faire connaître le Shiatsu aux Etats-Unis.

Il était un grand admirateur et ami de Masunaga. Ohashi l’a invité aux Etats-Unis plusieurs fois et lui a permis de faire connaître son style en dehors du Japon. Masunaga étant un innovateur, il faisait face à des résistances et critiques de la part de ses collègues traditionalistes Japonais. La valeur de son travail à été reconnue par les occidentaux entre autre grâce à Ohashi.
Ohashi a également apporté sa contribution au travail de Masunaga en ajoutant une composante de mouvement, de fluidité, et l’intégration du bien-être du praticien.

Barbara Aubry a permis à Ohashi d’enseigner en France en créant la première école Ohashiatsu francophone qu’elle a dirigé pendant 8 ans, avant de développer sa propre pédagogie de Sensitive Shiatsu.

Ohashi - Art du Toucher

Qui est Masunaga ?

Shizuto Masunaga, né en 1925 dans la région d’Hiroshima, est diplômé en
psychologie de l’université de Kyoto en 1949 et maître Shiatsu. Grâce à ses
connaissances dans le domaine de la psychologie et de la vision somatique et de la médecine traditionnelle orientale et chinoise, il ouvre les champs du Shiatsu traditionnel pour explorer une nouvelle identité à cette pratique (Shiatsu humaniste).
Il a rendu cette pratique moderne et plus en phase avec le style de vie et la
mentalité de l’être humain contemporain. Sa vision ouvre aussi l’horizon de la Médecine Traditionnelle Chinoise, existant depuis près de 2000 ans, en l’enrichissant de ses connaissances sur la psyché et les neurosciences.

Dans son style de travail, le regard est posé sur l’alternance entre l’état
d’équilibre et l’état de maladie, à partir des méridiens – canaux de circulation de l’énergie dans le corps, reliés aux différents organes. Il a créé une nouvelle cartographie de 24 méridiens qu’on appelle les extensions de méridiens de Masunaga.
Dans sa vision, s’il y a une douleur dans le corps il y a un déséquilibre du flux d’énergie. Le praticien cherchera à remettre en connexion sur le receveur des points ou zones en manque ou en excès d’énergie. Cette technique induit un travail puissant et profond, qui inclut une lecture énergétique de l’état des méridiens, sur le ventre et le dos.